Un objectif, 3 photos : le Canon EF 100-300 f/5.6 L

Le site du fabricant nous renseigne : 
"Télézoom hautes performances de coefficient 3x. Une lentille fluorite dans le groupe 1 et un élément en verre UD dans le groupe 2 assure une faible réfraction et une faible dispersion. L’aberration chromatique et d’autres aberrations sont également efficacement corrigées. La résolution est élevée sur toutes la plage de focales et les images obtenues sont très piquées. À 300 mm, le grandissement peut atteindre 0,25x."

Cet objectif est constitué de 15 lentilles en 10 groupes avec mise au point manuelle ou autofocus avec un moteur AFD. Une lentille en fluorite synthétique et autre à très faible dispersion gomme toute aberration chromatique. Le zoom est à pompe. La construction est très solide et sérieuse avec un fût métallique bien fini et la fameuse bague rouge des objectifs Canon professionnels. Son diaphragme est composé de 8 lamelles et sa plage va de 5.6 à 32. Ce vieil objectif, sorti en 1987, était un haut de gamme à sa sortie. Il n'a que peu perdu de sa superbe face aux objectifs actuels sur la même gamme de longueurs focales. Bien évidemment, il n'est pas stabilisé et ne comporte aucun des traitements optimisés pour la photo numérique. Mais question piqué... il est là et est même meilleur que chez nombre de ses concurrents. Avec une côte en occasion proche des 300,00 € pour un objectif en parfait état, il a un bien meilleur rapport prix/qualité face aux Sigma 100-300 f/4 APO ou Canon 100-300 f/4.5-5.6 USM et même au 70-300 f/4-5.6 IS USM en tenant compte de la qualité de fabrication de cette série L. Il pèse 695 gr et reste donc plutôt léger.

Cet objectif est donc un très bon compromis pour débuter. De plus, monté sur un capteur APS, il correspond à un 160-480 mm et on utilise le centre de l'objectif, donc la zone où la qualité est la meilleure !
Il est nécessaire de travailler avec des vitesses assez hautes pour éviter le flou de bougé car il n'est pas stabilisé. Sinon, il vaut mieux utiliser un pied pour se stabiliser. Les photos en exemple sont réalisées "à main levée".

Ses performances optimales sont :
à F=100 mm, utiliser f/5.6, 8 ou 11 indistinctement : très bon piqué
à F=200 mm, utiliser f/8 ou 11 indistinctement avec petit capteur, sinon en full frame f/11 : très bon piqué
à F=300 mm, utiliser f/11 : très bon piqué, mais qui baisse sur les bords en full frame (seulement)

Ci-dessous quelques exemples de photos réalisées avec cet objectif. Le boitier est un Canon EOS 500D pour ces 3 photos.

Eurocopter EC 135 T2 (F-M)JDG de la Gendarmerie.



Détail de l'image de l'EC 135, brut de capteur avant redimensionnement.
F=300 mm, f/8, 1/320e de sec, 100 ISO

ATR 72-500 F-GRPX de Compagnie Corse Méditerranée



Détail de l'image, brut de capteur avant redimensionnement.
F=300 mm, f/8, 1/500e de sec, 100 ISO

Eurocopter EC 145 F-ZBPG de la Sécurité Civile



Détail de l'image, brut de capteur avant redimensionnement.
F=300 mm, f/8, 1/320e de sec, 100 ISO




Enregistrer un commentaire

Merci pour votre commentaire !

Copyright © Cocardes Aviation Pictures - Photographie aéronautique.