Le filé : comment le réaliser

La technique du filé est un moyen de détacher le sujet de l'arrière-plan en rendant ce dernier flou et "filé". Le résultat donne une impression de vitesse du sujet et améliore les effets visuels et graphiques de la photo.

Le principe est de suivre le déplacement du sujet avec une vitesse d'exposition de l'image suffisamment longue pour provoquer ce flou de filé de l'arrière-plan. En pratique, pour débuter dans cette technique, le plus simple est de travailler en mode "programme décalé" ou "couple vitesse-diaphragme" (mode P sur appareils Reflex Canon ou Nikon). 

Dans ce mode, l'appareil adopte automatiquement un couple vitesse-diaphragme optimal pour l'exposition de la photographie. Il suffira de tourner la molette jusqu'à obtenir des vitesses d'obturations compatibles avec la réalisation d'un filé (1/200e de sec ou moins pour un jet, 1/100e de sec ou moins pour un avion à hélices, 1/60e de sec ou moins pour un hélicoptère). Sachant qu'il faut éviter de faire un flou de bougé (et éviter dans des conditions normales de descendre à des vitesses inférieures à la longueur focale de l'objectif - exemple éviter de descendre en dessous de 1/200e de sec pour un 200 mm), on devra utiliser un stabilisateur (objectif stabilisé ou/et pied ou/et monopod pour permettre de descendre à des basses vitesses d'obturation.

Ensuite, c'est l'entraînement et l'habitude qui permettront de réaliser de bonnes photos. Par la suite et toujours avec l'habitude, on pourra travailler en priorité vitesse (mode Tv sur Canon, S sur Nikon).

Notes : 

  • plus on descend la vitesse d'ouverture du diaphragme, plus on diminue l'ouverture du diaphragme pour garder la même valeur d'exposition. Plus l'ouverture du diaphragme est petite (valeur de plus en plus grande : exemple 16 /22 /32) plus on perd en qualité et en performances de l'objectif.
  • si le couple vitesse-diaphragme ne permet pas de descendre à des valeurs suffisantes pour faire un filé, il faut diminuer la sensibilité (par exemple passer de 400 à 100 ISO) ce qui aura pour effet d'augmenter le temps d'exposition ou diminuer la vitesse d'ouverture du diaphragme.
100 ISO, 1/60e de sec, ouverture f/14, 400 mm

100 ISO, 1/50e de sec, ouverture f/5.6, 300 mm

Enregistrer un commentaire

Merci pour votre commentaire !

Copyright © Cocardes Aviation Pictures - Photographie aéronautique.